Une table pour deux

Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Trouver par type
Trouver par prix
Trouver par sorties
Trouver par nom
Trouver par région
Podcast
English version



À propos de ce blog
Ce site offre des critiques honnêtes de restaurants de la région de Montréal et du reste du Québec. Nos textes sont plus près du récit que de la critique culinaire. Nous nous adressons aux amateurs de bons restaurants en offrant non seulement des opinions sincères mais aussi des comparaisons entre certains restaurants d'une même chaîne, ainsi que d'autres petites informations pratiques.

La liste des restaurants visités s'allonge régulièrement. Vous pouvez consulter la liste complète grâce à l'un des outils offerts en haut de cette colonne.



À propos de l'auteur
Nous sommes un couple d'amateurs de bons moments passés au restaurant. Parfois gourmands, mais surtout en quête d'expériences culinaires agréables à tous les niveaux. Vous pouvez nous écrire à cette adresse: table @ tablepourdeux.com.

Quelques sites que nous aimons
Il faut jouer avec sa nourriture
La déroutée
Montreal Breakfast Review
restaurants Angers Maine et Loire





Une table pour deux

Blog de plus de 400 critiques de restaurants de Montréal, du Québec et des alentours.
Liste de restaurants romantiques
Liste de restos pour la famille
Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter et sur Facebook. Nous postons des
liens culinaires intéressants ainsi qu'un occasionnel indice à propos de notre prochaine visite.







2006-11-09 - 16:49:15

Chez Schwartz's

La vie d'un critique de restaurant est parfois bien difficile. Prenez par exemple le cas du restaurant Chez Schwartz: véritable institution montréalaise reconnue internationalement pour ses sandwiches au smoked meat (de la viande fumée). Que dois-je dire à propos de cet établissement? Saurai-je bien comprendre la tradition et la philosophie d'un restaurant qui attire des visiteurs venus de partout au monde? Manquerai-je de respect envers un resto qui intéresse des tas de vedettes (ou au moins leurs chauffeurs)?

C'est par un froid vendredi soir d'automne que Sandra et moi avons décidé d'aller faire un petit tour chez Schwartz. Je n'y étais jamais encore allé, mes attentes étaient grandes.

En arrivant, nous avons fait la file dehors pendant quelques minutes, le temps qu'une place se libère à l'intérieur. Une fois entré, j'ai été frappé par l'étroitesse des lieux. Il s'agit vraiment d'un tout petit resto. On ne peut pas dire qu'on se déplace pour le décor. Le restaurant est ouvert depuis 1928, et je me suis demandé si les lieux avaient été rénovés depuis l'ouverture. Je n'ai pas eu l'impression que l'endroit était sale, mais l'impression qui m'est restée est celle d'un minable petit snack-bar. Par contre, c'était pas mal ce à quoi je m'attendais. Dommage que je n'aie pas apporté mon appareil photo car celles qu'on retrouve sur le site web du resto donnent une impression toute autre. Détail important, pour ceux qui connaissent moins l'endroit: les tables sont partagées. Par exemple, lors de notre visite, nous avons été tous trois assis autour d'une table pour six où se trouvaient déjà deux personnes. Et ce n'était pas une grande table. C'est bizarre, je me sentais comme un touriste qui visitait sa propre ville. Je me demandais un peu pourquoi j'étais là, étant souvent obligé de me rappeler que l'endroit était une institution.

Notre serveur donnait un service presque sympathique mais à la limite d'être indifférent. Je crois qu'il était bien occupé mais qu'il faisait quand même un effort. Nous avons commandé trois sandwichs au smoked meat, trois frites et deux cornichons. Le tout est arrivé à notre table assez rapidement. Je n'ai pas pris de concombre, mais je me suis plongé dans mon assiette de frites avec intérêt, découvrant une frite bien ordinaire mais quand même bien correcte. Par contre, je dois dire que Sandra trouvait que les siennes n'étaient pas assez chaudes.

Je me suis alors préparé psychologiquement à goûter au smoked meat. Un petit coup d'eau, une petite pause zen et puis une première bouchée... Euh? Ok, bon, une seconde bouchée. Puis une autre. Bon assez goûté. Quelle a été ma première impression? Un brin de déception. J'étais chez Schwartz après tout, je m'étais peut-être trompé. J'ai mangé mon sandwich au complet ainsi que la moitié de celui de notre ado. Voici donc où je me suis rendu dans l'analyse de ce classique: le goût est définitivement différent de ce qu'on a l'habitude de retrouver. La coupe de la viande, apparemment bien importante, m'a aussi laissé perplexe. Je crois qu'elle est perpendiculaire à la coupe traditionnelle. Wow... En plus, la viande était sèche. Trop sèche. J'ai goûté à la viande maigre et la "médium" et j'ai eu de la difficulté à avaler mes bouchées dans les deux cas. C'est loin d'être agréable, surtout si on n'a qu'un tout petit verre d'eau.

Dans l'ensemble, j'ai trouvé l'expérience peu intéressante. Je suis certain que certaines personnes aiment mieux ce genre de smoked meat, mais ce n'est pas notre cas. Il est fort possible que ce soit le "vrai" goût du smoked meat et que les autres ne soient que des pâles imitations, mais au bout du compte, j'aime mieux aller chez Reubens.






6 commentaires

2009-05-26 - 13:16:12
Richard Diamand

Je partage votre position. Nous avons l'impression de les déranger. On s'est fait dire dans le passé d'accélérer que des gens attendaient pour manger. C'est alors que je me suis souvenu où j'allais étant jeune lorsque la file d'attente était trop longue chez Schwartz: de l'autre côté de la rue au Restaurant de la Main. Ils y servent le même menu en plus d'autres spécialités. Nous y sommes bien reçu surtout si c'est Sylvie qui s'occupe de vous. Acceuil cordial et amical. Depuis longtemps que mon épouse, nos amis et moi y allons au moins un fois tous les deux mois. C'est que nous demeurons maintenant à Valleyfield mais cela vaut bien le détour. En passant La Campagnola est sur notre liste de restos favoris. Bon appétit!



2009-05-31 - 12:50:30
Thierry

Merci de la suggestion, Richard. Je ne connaissais pas le Restaurant de la Main. J'essaierai d'aller y jeter un coup d'oeil la prochaine fois que je serai dans les environs.

Dommage que l'expérience chez Schwartz ne soit pas toujours idéale. Je ne comprends pas vraiment ce qui a fait la réputation de cet endroit, si ce n'est de la "tradition".




2009-07-26 - 09:15:19
lewolf

J'ai été chez Schwartz's a quelques reprises et n'ai jamais compris l'engouement. Votre critique est juste. Sauf que personnelement, lorsque j'y ai été j'ai trouvé le service affreux (commande vite, Mange et sort !). Les serveurs te disent presque "Si t'es pas content va ailleurs ! Du monde, on en a en masse" L'atmosphère claustrophobique, bruyant et "speedé" ne fais pas pour une expérience très agréable. L'anglais est omniprésent. Presque géné d'y parlé francais ! Le smoke meat est peut-être le meilleur, mais pour la différence, je préfère... ailleurs !




2009-07-29 - 17:34:28
Thierry

Merci du commentaire, lewolf.

Je crois que la tradition compte parfois pour beaucoup, et c'est probablement le cas avec Chez Schwartz's. L'endroit a un certain potentiel, mais on dirait que la réputation est plus grande que la réalité.




2010-05-11 - 10:54:40
Luxc

Schwartz's c'est Schwartz's, il n'y a rien d'autre à dire, ça a toujours marché et ça marchera probablement toujours. Toutefois il y a d'autres places pour manger un excellent smoked meat bien montréalais sans devoir se les geler sur le trottoir avant d'être assis avec des touristes autour de table de cabane à sucre. Le Roi du Smoked Meat sur St-Hubert, le Brisket sur Beaver Hall et j'en passe. Le premier est un voyage dans le temps, 40 ans à arrière où tu imagine facilement les mêmes serveuses mais à leurs débuts, la viande est i-n-c-r-o-y-a-b-l-e! Quant au second, si ça ne vous dis pas de manger leur sublime smoked meat, il y a des burgers au kangouroo outre viande plus ou moins rebondissante. À essayer



2010-05-14 - 00:11:57
Thierry

Merci pour ces suggestions, Luxc. Je cherchais justement un nouvel endroit à essayer pour de la viande fumée. Je crois que je vais essayer de convaincre Sandra bientôt de m'accompagner dans un ce ces deux endroits, surement plus agréables que le Schwartz's.






Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires
Vérification pour réduire les pourriels: entrez le numéro affiché ci-contre

Numéro: