Une table pour deux

Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Trouver par type
Trouver par prix
Trouver par sorties
Trouver par nom
Trouver par région
Podcast
English version



À propos de ce blog
Ce site offre des critiques honnêtes de restaurants de la région de Montréal et du reste du Québec. Nos textes sont plus près du récit que de la critique culinaire. Nous nous adressons aux amateurs de bons restaurants en offrant non seulement des opinions sincères mais aussi des comparaisons entre certains restaurants d'une même chaîne, ainsi que d'autres petites informations pratiques.

La liste des restaurants visités s'allonge régulièrement. Vous pouvez consulter la liste complète grâce à l'un des outils offerts en haut de cette colonne.



À propos de l'auteur
Nous sommes un couple d'amateurs de bons moments passés au restaurant. Parfois gourmands, mais surtout en quête d'expériences culinaires agréables à tous les niveaux. Vous pouvez nous écrire à cette adresse: table @ tablepourdeux.com.

Quelques sites que nous aimons
Il faut jouer avec sa nourriture
La déroutée
Montreal Breakfast Review
restaurants Angers Maine et Loire





Une table pour deux

Blog de plus de 400 critiques de restaurants de Montréal, du Québec et des alentours.
Liste de restaurants romantiques
Liste de restos pour la famille
Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter et sur Facebook. Nous postons des
liens culinaires intéressants ainsi qu'un occasionnel indice à propos de notre prochaine visite.







2016-04-07 - 20:54:12

Le Local

Le LocalLe LocalJ’ai l’impression que plus un restaurant possède un nom générique, plus il essaie d’être branché. Je ne serais pas surpris de voir des noms apparaître tels que Rue, Bloc de béton et Shoe-claque au cours des prochaines années. Au moins, dans le cas de ce dernier, on pourrait jouer sur la prononciation du mot “Chou claque” et espérer inspirer une quelconque forme de gastronomie. Mais pour le moment, nous allons nous concentrer sur notre visite au resto “Le local”, situé sur la rue William.

Le style de la salle à manger devrait plaire aux hipsters, avec son décor sombre et rustico industriel. Le tout est plutôt joli et la belle terrasse en avant doit être particulièrement pleine en été.

Le menu du restaurant Le Local suit relativement le modèle bistro: soupe à l’oignon, salades, huîtres, et terrine en entrée. Alors qu’on peut choisir parmi les tartares, grillades, ris de veau, poisson et autres assiettes du genre comme plat principal. Des choix populaires, mais aux descriptions appétissantes.

Le LocalLe LocalSandra et moi avons décidé de commencer par une terrine de foie gras et boeuf braisé, accompagnée de marinades. Un bon choix, je trouve, entre autres parce qu’il y avait un joli choix de pains. Celui aux olives nous a particulièrement plu. À noter que le personnel était très gentil et que personne n’a bronché à cause de nos multiples demandes de morceaux de pain supplémentaires. Nous avons tant aimé notre entrée que nous ne voulions rien laisser traîner.

Par la suite, Sandra a choisi un plat de pressé de canard confit à la figue et au miel, servi avec un oeuf poché et de la purée de panais au beurre noisette, pleurotes et endives grillées, salade de haricots et laitue niçoise et finalement une purée d’orange amère. Un plat savoureux, généralement réussi. Le plus gros bémol étant la réduction un peu trop concentrée et un peu froide.

Je me suis laissé tenter par un très traditionnel tartare de saumon à l’huile de truffe et lime, servi avec frites et salade. Un plat qui ne sort pas trop de l’ordinaire, mais que j’ai trouvé très correct.

Le LocalLe LocalNous avons apprécié notre visite au resto Le Local. Nos choix étaient peut-être un peu trop simples pour tester la cuisine à fond, mais nous avons tout aimé. Ce qui est déjà assez pour nous donner le goût d’y retourner plus tôt que tard. Je vous en reparlerai certainement un jour.






0 commentaires



Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires